La Somatopathie

Avant de poursuivre votre lecture, vous trouverez ci-dessous un lien vers une carte représentant une partie des praticiens en Somatopathie déjà installés en France

-> Carte à ouvrir dans votre navigateur

La Méthode Poyet

W.G. Sutherland (1873-1954), élève d’Andrew Taylor Still (1828-1917) fondateur de l’Ostéopathie, découvre le M.R.P (Mécanisme Respiratoire Primaire).

Le M.R.P est l’existence d’un mouvement de vie dans toute la structure osseuse et tissulaire. Cette découverte a donné naissance à l’Ostéopathie crânienne.

Maurice Raymond Poyet (1928-1996), était un Kinésithérapeute formé par la suite en Ostéopathie à l’Institut W.G. Sutherland. Il a développé une technique incluant l’ostéopathie et l’énergétique chinoise. Le but par des touchés légers est de rééquilibrer l’organisme.

La Somatopathie

La méthode développée par Maurice Raymond POYET a été ensuite enrichie par son élève, Pierre Camille Vernet.

Les recherches de Pierre Camille Vernet ont révélé des correspondances entre le crâne, le pied et la main, optimisant ainsi le traitement des diverses problématiques de ses patients.

À l’instar de Maurice Raymond Poyet, il n’a cessé d’explorer les liens entre les symptômes et leurs causes, poursuivant ses travaux dans le domaine de la psychosomatique, qui examine la relation entre l’esprit et le corps.

La Somatopathie apporte des solutions aux douleurs physiques et aux souffrances émotionnelles.

Il est bien établi que le symptôme n’est que l’expression d’un déséquilibre, et il sert de point de départ pour rechercher ses causes cachées. Cette démarche aide le patient à établir le lien entre le traumatisme initial et son inscription corporelle, responsable de la pathologie.

Souvent, ces événements sont ceux que nous n’avons pas pu gérer sur le moment et qui se sont inscrits dans notre corps. Parfois, ce sont des événements vécus par nos parents ou grands-parents, dont les conflits non résolus se manifestent chez les descendants jusqu’à être libérés d’une manière ou d’une autre (souffrances transgénérationnelles ou épigénétiques).

La Somatopathie intervient sur ces événements à trois niveaux d’organisation :

  • L’événement en lui-même, incluant sa nature et sa densité
  • Les émotions et les peurs associées à cet événement
  • La période temporelle de l’événement et ses répétitions éventuelles

Le but de la Somatopathie est d’aider chaque personne à retrouver une dynamique de vie altérée par les traumatismes vécus ou hérités.

La Somatopathie peut être pratiquée à tout âge et quelle que soit la condition physique de la personne.

Pour nous contacter cliquez-ici

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est kisspng-facebook-logo-social-media-computer-icons-icon-facebook-drawing-5ab02fb70b9ad5.9813355115214959910475.png.